sept 102014
 

1- Le téléphone cellulaire

  • Un cellulaire est presque incontournable quand on voyage en voiture aux USA. Il faut éviter d’utiliser les services de son fournisseur canadien en raison des coûts. On peut prévoir un arrêt dans une grande surface aussitôt la frontière franchie et acheter un téléphone à la carte (ex.: Tracfone). Demandez au vendeur de vous l’activer sur place. Si on a déjà un cellulaire à la carte, on peut le recharger avant de quitter ou le faire en arrivant aux USA. Si on possède une adresse américaine associé à sa carte de crédit, on peut activer et recharger par internet.
  • Un fournisseur canadien est particulièrement intéressant, Roam Mobility. On achète au Canada une carte SIM qu’on glisse dans son téléphone intelligent débloqué (ou on achète un de leurs téléphones). On peut par la suite acheter en dollar canadien avec sa carte de crédit canadienne identifiée à son adresse canadienne des blocs de temps d’utilisation ou de données.

    On peut acheter ainsi un jour, quelques jours, quelques semaines ou même, et c’est très intéressant, un abonnement pour son séjour complet. Un seul achat par année permet de conserver le numéro de téléphone octroyé et le compte actif (un jour coûte environ 3$ pour le service téléphonique illimité au USA vers les USA et  Canada).
    Le plan « Snowbird » coûte quelque 40$ par mois et permet l’utilisation illimité du téléphone en émission et en réception partout aux USA et vers ou en provenance du Canada et un bloc de 1Go de données par mois. On peut ainsi éviter d’avoir une « ligne terrestre » là où on réside aux USA tout en conservant son numéro de téléphone américain sans frais de vacances.20131209-DSCN0561
    Si on possède un téléphone intelligent bourré d’informations et d’applications, on appréciera n’avoir qu’à changer la carte SIM en traversant la frontière pour conserver toutes les fonctionnalités auxquelles ont est habitué. Ce service est très utile pour celui qui ne résidera pas à un seul endroit (camping-car) car on n’est pas obligé de donner une adresse américaine. Si on peut se procurer les cartes SIM directement par internet ou à plusieurs endroits au Québec (ex.: Bureau en gros).
    Infos

2- Les cartes de crédit

  • Il est important d’aviser les institutions financières avec lesquelles vous possédez une carte de crédit du fait que vous partez en voyage et quel sera votre itinéraire. Il est possible d’associer avec une carte canadienne American Express une adresse américaine en plus de celle de sa résidence principale. C’est très utile pour celui qui veut se faire livrer des biens aux USA . Il est important de leur fournir un numéro de téléphone pour vous joindre aux USA en cas de problèmes (ex.: vol d’identité)
    Celui qui part tous les hivers aurait intérêt d’obtenir une carte de crédit émise par une institution américaine. En utilisant une carte de crédit américaine aux USA on sauve les frais de transaction.  Les membres des Caisses populaires peuvent par exemple ouvrir sans trop de problèmes un compte américain à la Desjardins Bank et y obtenir une MasterCard Desjardins Bank! D’autres institutions bancaires offrent le même type de service. On doit prévoir faire sa demande plusieurs semaines avant de partir.
    La meilleure stratégie est d’ouvrir un compte d’épargne en argent américain au Canada dans son institution financière principale (l’argent américain produit ainsi des intérêts au Canada) , un autre compte dans l’institution financière américaine associée à la première (pour y transférer gratuitement les fonds déjà convertis et payer ses factures américaines) et d’avoir une carte de crédit américaine de cette dernière .

3- Le courrier

  • À moins d’avoir une personne qui lève son courrier plusieurs fois la semaine, qui l’ouvre et vous en fait rapport, il convient de demander à Postes Canada de transférer à son lieu de résidence américain son courrier. C’est cher, environ 1$ par jour  (surtout quand on considère qu’en sens inverse c’est gratuit), mais ça permet d’éviter bien des problèmes (en cas de vol d’identité notamment, j’en sais quelque chose!).
  • Si on confie la tache à un parent ou un ami, s’assurer de préparer à l’avance de grandes enveloppes déjà timbrées avec votre adresse aux USA et s’entendre sur ce qui doit être envoyé et ce qui n’est pas nécessaire.

 4- Organiser des visites pour sa résidence

  • Informer  votre compagnie d’assurance de votre absence et vérifier à quelle fréquence votre domicile devra être visité. Si vous possédez un système d’alarme relié à une centrale, il peut être très intéressant d’obtenir l’option d’avis par courriel d’enclenchement du système, ce qui vous permettra de savoir qui a visité votre domicile et quand. Sinon, un registre pourra vous permettre d’établir le rythme des visites en cas de problèmes.

5- S’abonner à la Bibliothèque nationale pour obtenir des livres électroniques

  • La Bibliothèque Nationale (tout comme beaucoup de bibliothèques municipales) permet d’emprunter gratuitement des livres électroniques par internet que vous pourrez lire durant trois semaines sur une liseuse (Kobo, Sony mais malheureusement pas Kindle)  ou sur une tablette (avec l’application BlueFire).
    Vous pouvez remplir le formulaire d’abonnement aux services offerts à distance  de la BANQ en fournissant une adresse valide au Québec pour obtenir votre numéro de client et votre mot de passe. Vous recevrez d’abord une confirmation d’abonnement par courriel puis par la poste dans les jours suivants. Cette confirmation contient votre numéro de client et votre mot de passe. Vous pouvez modifier votre mot de passe en accédant à « Mon dossier » sur la page d’accueil du portail Internet.
    Ou passez à l’un des bureaux de la Bibliothèque Nationale du Québec pour vous abonner si ce n’est déjà fait. L’abonnement est gratuit. Vous aurez alors une carte vous permettant d’emprunter des livres de la bibliothèque et d’emprunter les livres de la collection numérique.

6- Permis de conduire

  • Avant de partir vers le sud et sachant que quelques états peuvent théoriquement exiger un permis écrit en anglais, demandez une copie de votre dossier à la SAAQ. Vous pourrez ainsi éviter des coûts de permis international. Sur le le site la SAAQ, entrez votre numéro de permis et demandez une copie de votre dossier de conduite en choisissant pour langue de correspondance l’anglais. Vous obtiendrez  sur une page le contenu en anglais de votre permis (classes, restrictions, etc.) ainsi qu’une autre page expliquant les infos contenues sur votre permis québecois.  La demande peut aussi être faite gratuitement par Internet et la SAAQ vous l’envoie par la poste.

 

Sur la route du retour

 Commentaires fermés
mai 132013
 

Entrée au Canada. Les Mille-Iles. Un orage sur l’Ontario. Éliane est l’auteure de ces magnifiques photos.

Camping Plage Trois-Pistoles

 Commentaires fermés
août 172012
 

Encore la mer, cette fois, Trois-Pistoles sur mer. Plage rocailleuse sur le fleuve. Beau camping. Gros camping. Pas vu VLB!

 

Camping Belledune

 Commentaires fermés
août 162012
 

En route! On « retourne back » à la maison. Petit trajet du jour Un. Camping municipal de Belledune. Petit camping. Bord de mer, bord de la baie des Chaleurs. Me suis baigné malgré la brume. Dernière baignade!

Recolte des algues

 Commentaires fermés
août 142012
 

image

Sur la plage on récolte des algues qui seront revendues comme source de carraghénanes servant dans les médicaments, les  produits de beauté et la pâte à dents. Les pêcheurs ici viennent d’aussi loin que  l’Ile du Prince Édouard à la recherche de leur précieuse récolte.

image

image

image

Les zomards

 Commentaires fermés
août 132012
 

Ça y est. C’est commencé. Nos premiers homards!

image

image

image

Les huit aux huitres

 Commentaires fermés
août 092012
 

On rencontre des gens super dans nos campings. On a échangé avec nos voisins au camping le week end dernier. Comme ils habitaient la région, on se demandait où cueillir des coques ou des palourdes. Ils nous ont invité à stationner la voiture chez eux car ils habitent justement devant la baie où sont les palourdes, mais aussi avons nous découvert des huitres échappées de l’élevage plus loin. On s’y est rendu un beau mardi avec les copains du camping. Tout cela a fini chez Daniel autour d’une table…

 

Sharing Buttons by Linksku