Snowbirds: Parlons encore télévision canadienne

 Commentaires fermés sur Snowbirds: Parlons encore télévision canadienne
Nov 032015
 
Mon grand-père...  passait ses hivers en Floride, il faisait le deuil de la télé française. Pas de satellite. Pas d'internet. Il suivait ses nouvelles à un poste de radio qui portait une heure d'émission chaque jour. Il pouvait acheter la Presse de la veille dans certaines épiceries. Tout change. Et parfois pour le mieux. Et puis il y a eu la télé satellitaire, et puis il y a eu l'Internet. Il est maintenant possible de visionner ses émissions préférées aux USA. Le satellite. La télé satellitaire est sur ses derniers milles. Bell a ré-enligné ses satellites pour ne couvrir que le Canada. Shaw Direct, l'autre diffuseur, a commencé sa migration des vieux satellites Anik vers de nouveaux qui ciblent aussi le Canada et s’arrêtent près de la frontière. Pourtant, il est toujours possible de capter en Floride les ondes des anciens satellites qui portent la majorité des postes francophones en résolution standard. Il semble que les nouveaux services et plusieurs postes en HD soient diffusés à partir des nouveaux satellites. Ainsi si l'on dispose d'un décodeur activé et d'une coupole adéquatement alignée Sud Ouest à quarante et quelques degrés on se croira au pays. La télé InternetPHOTO_20151103_081601 L'internet peut transmettre des flux vidéos. Il permet de voir certains contenus dans les sites Web des diffuseurs. La plupart des contenus sont toutefois bloqués dès qu'on traverse la frontière. Beaucoup dans les dernières années se sont connectés au site Assimilator qui diffusait d'une manière inconstante les principaux postes canadiens. Beaucoup on constaté que ce site avait au passage installé des logiciels malveillants bien difficile à enlever. On peut obtenir un résultat très intéressant avec Kodi.  Il s'agit d' une application pas mal géniale. On peut installer Kodi sur plusieurs types de systèmes: Windows, Android, Linux, Mac... On peut ainsi l'écouter sur son ordi ou sa tablette ou sur sa télé si on dispose des câbles requis. On peut aussi installer Kodi comme une application sur plusieurs télé intelligentes, ou carrément  solo sur une TVBox qu'on se procurera sur Internet notamment chez Amazon . Ce dispositif fonctionne sous le système d'exploitation Android Kit Kat et peut se connecter en Wifi. On peut y installer les mêmes applications que sur une tablette Android. On y installe ainsi l'application Kodi, ou l'application Slingplayer (lecteur Slingbox). Les deux app sont gratuites. indexUne connexion internet est nécessaire (wifi ou filaire) , quatre prises usb permettent d'installer une souris ou un clavier, un disque externe qui pourra accueillir la musique, les vidéos qu'on y aura enregistré. J'aime particulièrement un dispositif ingénieux, le Raspberry Pie qui fait le même travail. On peut y installer Kodi avec le OS Openelec (une version spécialisée de Linux). Il s'agit d'un ordinateur de la taille d'un jeu de carte (35$) qui comporte différents ports (USA, HDMI, Ethernet) et qu'on peut configurer comme on le veut. On achète la carte qu'on protégera dans un boitier de son choix. Le système d'exploitation s'installe sur une carte SD. L'alimentation se fait par un fil micro USB comme ceux de téléphones cellulaires. Le résultat est très rapide. La qualité de l'image est excellente. On peut s'en servir comme d'un ordi avec Linux (Ubuntu Mate) ou n'importe quel autre système disponible. Comme il ne comporte aucune pièce mobile, il ne chauffe à peu près pas. Il peut servir pour la domotique. En ce qui nous concerne, le système Openelec nous simplifiera la vie. Il démarre en 2 secondes et s'ouvre directement dans Kodi. Si le RPi vous intéresse, commencez à vous informer à partir de ce site. Kodi, qu'il soit installé sur le RPi, un ordi, une tablette ou une TV Box, doit être configuré. J'utilise la liste des flux télé Libretv qu'on installe en suivant le mode d'emploi en ligne. On y trouve des milliers de liens vers des télés, des radios, des diffuseurs de films. On y trouve les flux des télés canadiennes, européennes, américaines. Plusieurs sont géolocalisés, donc bloqués à la frontière (Radio-Canada est bloqué mais fonctionne à certaines heures), certaines ne le sont pas (TVA). On peut s'abonner pour quelques dollars par mois à un service qui se trouve à faire croire que voindexus vous trouvez au Canada. Ce texte explique le comment et le pourquoi. Slingbox Un appareil Slingbox dispose d’entrées audio et vidéo et éthernet (certains modèles ont le wifi) et d’un émulateur infrarouge qui remplace la télécommande. On capture ainsi l’image et le son du décodeur Vidéotron/Bell/Shaw contrôlé avec l’émulateur IR. On la regarde sur un ordi, une tablette ou un dispositif TVBox-Android in Florida. C’est du un/un. La connexion à distance est réelle. Le décodeur s’allume réellement et si on change un poste, le décodeur change le poste réellement, le temps que la commande se rende… La qualité de l’image est excellente et toujours fonction de la rapidité des deux connections internet. Le système Vulkano font le même travail. C’est un peu comme installer une caméra devant la télé à Montréal et avec un dispositif ingénieux changer les postes avec un doigt mécanique… Et ça marche! Et aussi... Si vous n'êtes pas du tout habile en technologie et que vous n'avez pas accès à un ami qui va pouvoir vous aider, il y a une offre qui pourra peut-être vous intéresser. Il s'agit de Passe-Partou.tv. Il s'agit d'un kit préinstallé qui permet de voir par "streaming" les différents postes canadiens. On achète la boite et on souscrit à un abonnement annuel (on parle de quelque 400$ pour le kit) . Un abonné m'a dit être bien satisfait. J'ai bien tenté d'avoir des infos techniques mais les responsables ne m'ont pas répondu. Ce qui rend suspecte cette offre. Essayez Kodi qui est gratuit ou Slingbox...

SLINGBOX: La télé au loin en toute légalité

 Commentaires fermés sur SLINGBOX: La télé au loin en toute légalité
Jan 042012
 
  Regarder la télé québécoise en Floride? Pas évident... Par internet, les télédiffuseurs bloquent beaucoup de contenus. Par exemple, Tou.tv bloque la plupart des téléromans et des reportages. Il y a les coupoles qui permettent de capter le signal des satellites canadiens, mais il faut avoir un abonnement et s'organiser pour installer la fameuse coupole. Ce n'est pas toujours permis, ni 20120101-234534.jpgpar les diffuseurs, ni par les proprios des condos. J'utilise une autre méthode. J'ai acquis un Slingbox au Québec, et je peux écouter ainsi par internet MA télé de Montréal. MA télé, pas au sens figuré. Un appareil Slingbox dispose d'entrées audio et vidéo et éthernet et d'un émulateur infrarouge qui remplace la télécommande. Je capture ainsi l'image et le son du décodeur Vidéotron contrôlé avec l'émulateur IR que je regarde sur mon ordi in Florida. C'est du un, un. La connexion à distance est réelle. Mon décodeur s'allume réellement et si je change un poste, le décodeur change le fameux poste réellement, le temps que la commande se rende... La qualité de l'image est excellente et toujours fonction de la rapidité des deux connections internet. En ce qui touche la sécurité il faut savoir que pour fonctionner il faut "marier" l'ordi qui recevra les émissions avec le Slingbox sur le même réseau avant de partir. On ne peut pas faire installer l'appareil à Montréal et tenter de se connecteur avec un appareil non couplé. Il faut configurer avant de partir. Un fil me permet de voir les émissions reçues sur l'ordi sur la télé ) dans mon cas il s'agit d'un fil rca, mais je sais que pour certains nouveaux appareils il faudra un câble hdmi. C'est un peu comme installer une caméra devant la télé à Montréal et avec un dispositif ingénieux changer les postes avec un doigt mécanique... Et ça marche!
Mise à jour 12 juin 2013 La bande passante est assez importante avec Slingbox: autour de 60G/mois en upload à Montréal et l'équivalent en réception. C'est un bon système (jusqu'à ce que le slingbox brise). Slingbox a un concurrent un peu plus économique (en $$$$ et en bande passante: Vulkano). Même type de service.
Mar 042010
 
Ça fait un petit bout de temps que j'ai trouvé un site d'écoute de musique: Music me. C'est un site européen sur lequel on peut écouter des albums récents au complet et possiblement les acheter. On y a accès à la musique qui n'est souvent pas encore disponible ici et qui n'est pas encore répertoriée sur Itunes. Par exemple on peut actuellement y écouter le dernier Aufray (NewYorker) sur lequel Hugues Aufray reprend en duo (avec des chanteurs français) des tubes de Dylan. Encore un disque de reprises? En effet... Mais ici faut savoir que Aufray et Dylan c'est un vieux couple... et que Aufray a été le traducteur de Dylan bien avant qu'il soit populaire. J'aime bien la version de "Like a rolling stone" traduit par "un jour tout le monde s'est planté" J'ai connu Dylan su temps su Séminaire Ste-Thérèse par Aufray avec Dans le souffle le vent, Stewball, etc. Musicme est donc un beau secret...
Fév 102010
 
J'utilise l'outil de gestion de sites web WordPress pour mon blogue. On peut modifier la présentation de toutes les pages en modifiant le thème. C'est ce que je viens de faire. J'utilise maintenant le thème Suffusion très souple et très flexible dans la personnalisation. Vos commentaires?
Sharing Buttons by Linksku