Mar 022013
 

Après une critique très louangeuse sur la qualité de la traduction qu’a faite mon fils David  du livre de Robertson publiée sous le titre « Beat Vénération », voilà que le Devoir attaque le dernier livre de mon beaup Claude Jasmin, « Anita, une fille numérotée ». Une critique forte et touchante de Louis Cornelier  .

« Jamais Jasmin n’a été aussi grave, aussi magnifique. Stupéfiant, ce récit ravageur au rythme nerveux et à la respiration passionnée est une grande œuvre qui mérite tous les prix. Assez ! le snobisme de prétentieux à l’endroit de Jasmin, capable d’être à la fois populaire et artiste. L’homme, ce récit le prouve une fois pour toutes, est un grand écrivain québécois. »

Formidable!

Désolé, les commentaire sont fermés pour l'instant.

Sharing Buttons by Linksku