Déc 142014
 

2014-12-12_101347-150x150Beaucoup de snowbirds doivent chaque mois payer les frais d’association, les redevances, les taxes ainsi que les factures d’électricité et d’eau. Ils paient aussi réparations, essence et nourriture lorsqu’ils sont dans leur petit château austral. Toutes ces transactions sont faites en devises américaines.

Ils transfèrent pour qui beaucoup d’argent d’un coup, pour qui progressivement, autour de 10000$ par année et sans doute plus, de leurs comptes canadiens vers leurs comptes bancaires américains. Chaque fois Ils paient des frais de conversion de devises. Il y a le taux de change officiel,celui qui est affiché dans les médias, celui qui monte ou descend chaque jour. Vous savez très bien qu’on ne paie jamais le taux officiel. On paie autour de 3% de plus. Le taux de change majoré d’environ 3%! Avec les cartes de crédit canadiennes c’est pire.

Sur 10 000$ ça fait pas mal d’argent qu’on verse à nos riches institutions financières. Nous pouvons réduire considérablement ces frais.

La plupart d’entre-eux reçoivent les paiements mensuels de pension de la Sécurité de la vieillesse et ceux de la Régie des Rentes du Québec (RRQ).
Il est possible de demander qu’un dépôt direct soit fait dans une institution bancaire au Canada, mais aussi aux États-Unis. Ainsi chaque mois, le Gouvernement du Canada ou la RRQ procédera au dépôt de nos prestations directement dans leur banque américaine. La conversion est faite directement au taux de la Banque du Canada pour les chèques fédéraux. Dans le cas de la RRQ le taux de 0.5%. Et il n’y a aucun frais de transfert.

À ma demande de renseignements, voici la réponse que la RRQ m’a en effet fait parvenir : « Comme la rente sera déposée dans un compte à l’extérieur du Canada, le montant variera selon le taux de change officiel de la Banque du Canada en vigueur lors de la conversion en monnaie du pays, au plus tard cinq jours avant la date du dépôt. Notez que l’établissement financier avec lequel la Régie des rentes du Québec a une entente pour le paiement des rentes à l’extérieur du Canada impose des frais minimaux (pouvant varier autour de 0.5%) pour la conversion des devises. »

Par exemple, en procédant ainsi on se trouve à économiser bon an mal an de 250$ à 300$ pour des transferts mensuels de 800$.

On fait la demande par écrit, une partie du formulaire est remplie par un représentant de l’institution financière et on y joint un spécimen de chèque. Cependant il n’est pas possible de demander un dépôt partiel, pour clarifier, vous pouvez demander un dépôt complet dans une banque américaine pour un conjoint, et un dépôt dans une banque canadienne pour l’autre conjoint, la restriction d’un dépôt partiel s’applique à chaque dépôt et non pas à tous vos dépôts. Notez qu’il n’y a aucune question en ce qui concerne les dépôts directs dans le formulaire 8840 américain.

Le formulaire de dépôt direct pour la Sécurité du revenu est ICI et celui de la RRQ pour les résidents du Québec se trouve ICI.

Merci à mon ami Mark Huard pour son aide dans ce dossier

Mise à jour de Mark, 121 avril 2016:

Comme vous le savez, vous pouvez déposer vos paiements de la Sécurité de la Vieillesse dans un banque américaine en $US.  Le taux de conversion est celui de la Banque du Canada, donc le meilleur taux de conversion que l’on peut avoir.  Cependant, ce qui faut savoir, c’est lors de la demande, le système convertira automatiquement votre statut de canadien résident à non-résident, il faut alors s’assurer de demander de faire la modification à l’inverse, c’est-à-dire de demander de modifier le statut de non-résident à celui de résident canadien, de s’assurer que votre adresse est celle du Canada, et de demandé, si vous le désirez, que les impôts fédéral et provincial soient prélevés.  Si vous ne demandez pas la modification, vous recevrez un NR4 (OAS) pour non-résident, au lieu du T4A (OAS) pour résident canadien.  Si vous avez reçu un NR4 (OAS) pour 2015 (ce qui est une erreur), vous n’avez qu’à inscrire les informations sur la même ligne que pour les paiements de la Sécurité de la Vieillesse.  Téléphoner ensuite au 613-957-1954 pour modifier ( une fois pour toutes) vos informations dans le système de la Sécurité de la Vieillesse (si la personne ne sait pas comment faire, demander lui de contacter sa ligne d’assistance, c’est un service à l’interne des agents à Service Canada), ce qui vous assurera de recevoir le bon relevé d’impôt l’année prochaine.  On ne peut changer le relevé d’impôt émis pour 2015, mais cela ne change en rien sur la manière de déclarer vos impôts. Source: Mark Huard

 

Désolé, les commentaire sont fermés pour l'instant.

Sharing Buttons by Linksku