Mai 282020
 

Un courriel m’annonçant que Roam Mobility ferme ses portes. Il s’agit d’un revendeur de services cellulaires aux Canadiens qui vont aux États-Unis. Roam Mobility offrait un forfait très intéressant pour les “snowbirds”. 

Quoi faire tout de suite?

Sachez que si vous avez un plan actif, il continuera de fonctionner jusqu’à la fin juin.

Si vous voulez conserver votre numéro de téléphone Roam, vous pouvez le transférer à un autre fournisseur. Voir ci-après quelques idées.

Vous pouvez aussi transférer chez un fournisseur de téléphonie par internet votre numéro et l’utiliser en mode données. J’ai mis en marche la procédure de transfert pour mon numéro Roam vers mon fournisseur VOIP.ms (il y a un programme de référence qui donne 25$à un nouvel abonné et le même montant au référant ) . Coup de chance, les transferts sont actuellement gratuits et il en coûte 1$ par mois pour maintenir un numéro de téléphone et moins d’un cent la minute si on l’utilise.Vous devez agir avant le 30 juin 2020 pour obtenir votre transfert. Comme c’est toujours plus long que prévu, c’est le temps de le faire maintenant.

Quelles sont les alternatives à Roam?

 

Les fournisseurs bon-marché américains: Un plan américain à 20 ou 30$

De tous les fournisseurs américains, les plus économiques à ma connaissance sont Tello , Mint et H2Owireless  mais c’est en $US et il faut acheter aux USA. Pour entre 15$ et 30$US vous obtenez appels illimités aux USA et dans plusieurs pays dont le Canada et 2Gb de données. On s’abonne par Internet, on peut acheter une carte SIM dans les BestBuy (Pour Tello demandez à un vendeur, c’est derrière le comptoir)  ou encore en vous rendant dans une boutique  cellulaire généraliste (ex.: The Mobile Hub). Vous devez  prenez un abonnement mensuel auquel vous devrez mettre fin dans un certain délai, les frais seront portés à votre carte de crédit et vous devrez fournir une adresse américaine.

Le forfait de Tello m’apparaît comme étant vraiment intéressant et de conserver son service actif est plus facile. Mais il y a un hic, Tello fonctionne avec Sprint en utilisant le système CDMA contrairement à H2o qui fonctionne en GSM. Comme les fournisseurs canadiens utilisent le système GSM Tello requiert un téléphone compatible avec  le CDMA (les dernières générations de iPhone et de Galaxy destinées au marché américain le permettent). Pour vous en assurer,  vérifiez la compatibilité. Mint et H20Wireless fonctionne avec la même technologie que celle utilisée au Canada, le GMS, donc ce sont de très bonnes solutions de rechange.

Ces forfaits sont nettement meilleurs que ceux de TMobile et de MetroPCS. C’est une option qui peut être très intéressante.

T-Mobile: Plan pour les 55 ans et plus

T-Mobile a lancé l’an dernier un tout nouveau plan qui peut être très très intéressant pour les snowbirds.

Il s’agit d’un forfait pour deux téléphones à 70$ (pour un téléphone à 50US$ ) :  illimité: appels, textos, données LTE) pour 70US$. Et mieux encore…

Vous devez  prenez un abonnement mensuel auquel vous devrez mettre fin dans un certain délai, les frais seront portés à votre carte de crédit et vous devrez fournir une adresse américaine. Vous devrez vous rendre physiquement dans une boutique aux USA pour signer le contrat avec une preuve d’âge (55 ans et plus) pour toutes les lignes. Vous pouvez mettre fin au contrat quand vous voulez, mais vous perdrez votre numéro de téléphone et l’année suivante vous avez à signer un nouveau contrat. Détails: ICI.

 

PLAN DU CELLULAIRE CANADIEN: Lisez bien votre contrat et comptez vous jours

Vous pouvez peut-être utiliser votre cellulaire canadien aux USA. Il est possible d’étendre le service que vous avez ( donc parler autant que vous le faites au pays) pour 7$ ou 8$ par jour  avec un maximum de 10 ou 20  jours facturables par période de facturation. Faites attention, c’est bien par période de facturation, pas nécessairement un mois de calendrier. Quelques chanceux ont hérité d’un service étendu aux États-Unis dans leur forfait canadien pour un dollar par mois. Donc dans tous les cas, vérifiez votre contrat. Conserver son numéro de téléphone canadien comporte quelques avantages (simplicité, nos correspondants n’ont pas à être informé qu’on est à l’étranger) elle comporte aussi plusieurs inconvénients, les coûts peuvent être exponentiels, le service peut être interrompu après une certaine limite, on ne dispose pas d’un numéro américain (ce qui peut être embêtant quand on fait affaires avec des marchants locaux aux USA), les données sont généralement limitées au contrat canadien ou encore coûtent très cher.

De nouveaux plans Canada-USA comment à être offerts par VidéotronBellFizz, etc. Si vous avez un contrat à l’année vous avez peut-être intérêt à le demander. Par exemple Vidéotron fait la publicité d’un plan à partir de 55$ (chez Bell c’est 65$) si vous apportez votre cellulaire.   Notez toutefois que vous paierez l’été pour les bienfaits de l’hiver à moins de mettre fin à votre abonnement si c’est possible (au risque de perdre l’avantage l’année suivante, ces plans sont pour une durée limitée). Vérifiez-bien si vous devez vous engager pour une longue période. Notez qu’il y a une limite pour l’utilisation aux USA : utilisation maximale de 120 jours  par année chez Vidéotron alors que chez Bell on indique que la majorité de l’utilisation doit être faite au Canada. La moindre utilisation fait en sorte que la journée compte. Dans sa publicité Vidéotron indique que le Club Illico est compris dans le forfait mais on oublie de dire qu’il est bloqué à la frontière. Chose certaine, il faut vérifier auprès de son fournisseur et être en contrôle de l’utilisation  de ses données.

 

Désolé, les commentaire sont fermés pour l'instant.

Sharing Buttons by Linksku