Oiseaux

 Commentaires fermés
juil 232009
 

Notre séjour en Gaspésie tire à sa fin.

Voici une collection d’oiseaux capturés par ma caméra

.

Le Manoir Hamilton

 Commentaires fermés
juil 232009
 

À New Carlisle, village natal de René Lévesque, nous avons visité le Manoir Hamilton. Il s’agit
de la résidence de Lord Hamilton construite en 1852. Superbe maison utilisée aujourd’hui comme Bed and Breakfast. La proprio Nicole Duguay nous a fait visiter l’endroit en soirée. Elle a acquis le manoir il y a environ trois années. Le manoir est meublé avec les meubles d’origine ce qui permet de l’identifier à un musée. Une salle servant au thé, à des réceptions et à des concerts d’artistes gaspésiens est aménagée au rez-de-chaussée.
L’immeuble a beaucoup de cachet. Les coûts sont très raisonnable (on parle de 80$ pour deux personnes pour une nuit avec le petit déjeuner).

Construit en 1852, par John Robinson Hamilton, qui a siégé à l’assemblée du Bas Canada comme député du comté de Bonaventure (1841-1844), en plus d’être nommé conseiller de la Reine, ce manoir néo classique anglais, très peu fréquent au Québec, possède un caractère patrimonial de grande valeur, par surcroit, avec ses 4 cheminées et ses 8 foyers.

La Tempête à Bonaventure

 Commentaires fermés
juil 182009
 

25581.datNous revenons d’une pièce de théâtre ici à Bonaventure: La Tempête (d’après Shakespeare).
avec Pierre-André Bujold , Noémie Godin-Vigneault et Christophe Rapin.

On s’attendait à quelque chose de très amateur. On a eu plutôt droit pour 10$ à de très bons comédiens. Ça faisait un bon bout de temps qu’on était allé au théâtre. Les enfants, les activités, le budget, le type de poèces qu’on présente souvent…  On y allait pourtant toutes les semaines au début de nos fréquentations, notamment au Théâtre d’Aujourd’hui. Je me suis d’ailleurs amusé à dire à Jean-Claude Germain rencontré lors d’un lancement qu’Éliane et moi nous étions fréquentés chez lui… Il y avait beaucoup de vrai!

Bonne cette tempête ce soir donc. Le théâtre malheureusement n’était pas plein. Pourtant le camping se remplit tranquillement avec le début officiel de l’été… Si vous passez dans le coin venez donc vous distraire tout en encourageant une fille et deux gars bourrés de talent qui jouent chacun au moins trois rôles.   Le décors de bord de mer est efficace complété par des projections. Il y avait plusieurs enfants dans la salle. La pièce n’est pas seulement pour les enfants! Les grands y trouveront aussi leur compte.

On a bien aimé.

Infos:Ici et ici

La Tempête ( adaptation libre de La Tempête de Shakespeare) écrit par Emma Haché – Mise en scène de Alice Ronfard. La Tempête, du 11 juillet au 17 août 2009, à 19h30. Relâche les mardi et mercredi. La pièce est présentée à la salle le Préau au 154, rue Beaubassin, Bonaventure. Situé sur le Camping Plage Beaubassin, face à la Marina. Billets en vente à la porte les soirs de spectacles. Tarifs : 10$ adulte, 8$ enfant, (gratuit pour les moins de 3 ans). Réservation : (418) 534-2386 dès le 2 juillet.

La route des vieux ponts

 Commentaires fermés
juil 172009
 

La 132 passait dans les terres il y a plusieurs années. Elle a été déplacée vers le littoral. L’ancienne route compte alignés  trois vieux ponts et une passerelle qui enjambent la rivière Bonaventure. On y accède par la rue Grand-pré à partir du village de Bonaventure.

La route est maintenant fermée à la circulation automobile mais est utilisée par les vélos (c’est un tronçon de la route verte) ou à pied. Tout de suite avant la passerelle, on peut apercevoir un nid de balbuzard. Une fois les trois ponts franchis, nous continuons sur la route pour finalement atteindre l’entrée du Bioparc.

Nous y avons fait une visite improvisée fort intéressante. La guide connaissait bien son sujet. C’est un petit zoo. Les animaux sont ceux de la Gaspésie (orignaux, cougar, lynx, phoques, ratons, etc.)  et permettent de mieux comprendre la diversité animale et l’équilibre biologique. Nous avons donc bien apprécié notre visite.

Nouveau coucher du soleil

 Commentaires fermés
juil 162009
 

Époustouflant et spectaculaire coucher du soleil dans la Baie des Chaleurs sur le village de Bonaventure et les montagnes de Carleton. Nous sommes restés deux heures à fixer dans notre mémoire ces images magnifique de la création. Wow! Le camping était sur la plage pour admirer ce spectacle qui n’en finissait plus.

Nous avons croisé M. Gauthier , un retraité de la SRC avec qui nous échangeons. Conversations intéressantes ur Bonaventure où il est né ey a passé son enfance et où son père tenait une espèce de dépanneur resto comme dans la Petite Patrie. Bonaventure, Villeray: même réalité!

juil 152009
 

Les couchers du soleil sont magnifique dans la Baie des Chaleurs. Du camping Beaubassin, le point de vue est impressionnant. Vous remarquerez même les éoliennes se découper au loin, sur les montagnes. On aime, on n’aime pas leur présence. On les a installées sur les montagnes  à l’arrière de Carleton. On ne les voit pas de la route ni du litoral. Mais d’ici, à certaines heures, quand le soleil éclaire par l’arrière, elles se découpent.

Par ailleurs, le coucher de soleil s’est poursuivi par un spectacle des Travelling Band qui interprètent les classiques de CCR. Tout le village était là. Ils sont excellents et cela nous a fait une excellente soirée, surtout qu’on est allé visiter les boutiques dont la très jolie Billes et bulles.

juil 122009
 

Il y a une jetée tout près du camping Beaubassin de Bonaventure. Lieu de promenade, de repos. On y a un beau point de vue sur Bonaventure et sur la côte.

La  sculpture d’un vieux pécheur surprend. Je me suis laissé raconté qu’il y avait un vieil homme qui péchait sur la jetée tous les jours. Vraiment tous les jours. Il y prenait tantôt de la plie (ce poisson au masque de clown souriant), de la truite de mer et parfois même un saumon cherchant la claire rivière Bonaventure. Il parlait avec tous les passants. On disait même que lui parler, le saluer, portait toujours chance à la pêche .

Le vieil homme – était-ce un Arsenault? un  Babin? un Poirier? un Gauthier? l’histoire ne le dit pas – serait  passé au paradis des pécheurs heureux sa fameuse canne à pêche dans les mains.

Il serait enterré maintenant tout près de la mer, dans le cimetière de Bonaventure à côté de l’église de pierres.

Tous ceux qui fréquentaient l’endroit remarquaient le vide laissé en l’absence du vieux pécheur. On a ainsi pensé marquer l’espace dans cette jolie sculpture de bois. Beaucoup de pécheurs continuent de saluer en passant à pied ou en bateau le vieux pécheur.

Vérité ou légende? J’aime croire que le vieux pécheur de bois prenait jadis de bien beaux poissons…

Sharing Buttons by Linksku