Ma meilleure recette de pain au levain sans gluten

 Commentaires fermés sur Ma meilleure recette de pain au levain sans gluten
Juil 192012
 

Voilà plusieurs mois que j’ajuste ma recette de pain sans gluten. Voici celle que j’utilise maintenant.

20111213-130136.jpg

Ainsi, mes trois tasses de farines sont un mélange de   farine de riz brun, farine de riz blanc  et de farine autre: quinoa, millet, arrowroot, sarrasin.

Je ne jure plus que par le levain. Il permet une levée plus lente et mieux contrôlée. On démarre le tout le soir avant de se coucher et le lendemain on cuit au lever!

Ingédients

  1. 2/3 tasse de levain *
  2. 1 1/2 tasse d’eau de source
  3. 2 cs d’huile d’olive
  4. 2 cs de miel
  5. 1 oeuf
  6. 3 tasses d’un mélange de farines sans gluten (principalement de riz , de quinoa, de tapioca, de pois chiche, de sarrasin, de teff, etc.)
  7. 2 ct de farine de guard
  8. 1/4 tasse de grains moulus (ex.: lin)
  9. 1 ou 2 cs d’eau de source
  10. 1 cs de graines de sésame (garniture)

Recette

  • Ajouter l’eau, un oeuf, l’huile, le sel et le miel dans le bol de la machine à pain (MAP).
  • Prélever 2/3 tasse de levain (on conserve le reste pour le nourrir) et l’ajouter au bol.
  • Démarrer le cycle « rapide » [ou « pâte » pour la B6000] . Le cycle malaxera le mélange environ 15 minutes.
  • Ajouter le guard. Cela épaissira le liquide et forme une espèce de crème. Le guard étant l’agent liant on s’assure ainsi qu’il soit rependu uniformément.
  • Ajo20111212-224309.jpguter les farines.
  • Utiliser une spatule pour décoller les bords et permettre une mélange homogène. Ajuster la pâte avec une ou deux cuillerées d’eau pour obtenir une pâte pas trop ferme, mais pas trop liquide.
  • Arrêter complètement le cycle.
  • Enlever la lame du MAP (pour éviter d’avoir l’empreinte de la lame dans la moitié du pain).
  • Reformer la pâte et ajouter les graines de sésame,
  • Laisser reposer la pâte entre cinq et sept heures à 26°C . Si c’est plus c’est frais, prévoir plus de temps. Vous pouvez laisser la pâte le temps qu’il faut, si elle ne lève pas assez. Elle devrait doubler.
  • Démarre le cycle cuisson (bake) pour une heure. [Dans le cas de la machine Black anb Decker B6000, on peut programmer tout de suite le cycle « cuisson seulement » pour que le pain cuise dans un certain temps. On programme donc sept heures.]


* Levain: J’ai utilisé la méthode du site Délices sans gluten & Co:

20111212-224323.jpg

Un tiers de tasse de farine de riz, le même poids (environ un quart de tasse) d’eau de source [ou mieux du jus d’ananas frais pour le premier jour (truc que j’ai trouvé ailleurs)] dans un récipient qui ne soit pas de métal, on mélange et on laisse reposer couvert un jour à la température de la pièce (20-25 C). On ajoute les mêmes ingrédients ( un tiers de tasse de farine de riz, le même poids (environ un quart de tasse) d’eau de source au jour deux, trois et quatre (ça s’appelle nourrir le levain) . On laisse bouillonner. On a ainsi du levain. On en prélèvera une partie pour faire notre pain et on nourrira le reste pour le lendemain.

Henri Granier a publié un excellent livre : « le pain au levain au naturel » et un petit livre en pdf qu’il permet de distribuer librement. Le voici: Pain au levain-faq . Même s’il travaille surtout avec de la farine de blé, sa méthode conserve sa valeur avec les adaptations nécessaires.

 

 

 

Retour au printemps, le choc

 Commentaires fermés sur Retour au printemps, le choc
Avr 192012
 

Choc.

Ici, le printemps.

Que c’est beau!

Retour au Centre de la Nature de Laval. Belle marche et quelques clichés. Magnifique nature qui se réveille si rapidement.

Nouveau robot boulanger

 Commentaires fermés sur Nouveau robot boulanger
Avr 182012
 

Ma vieille machine à pain a rendu l’âme en Floride. Enfin, elle est presque morte. Je la conserve pour là bas réparée à la main.

Après multiples recherches, j’ai choisi le robot boulanger « All-in-one » de Black-and-Decker B6000C qui comporte deux caractéristiques importantes pour faire son pain de riz:

  • un cycle sans gluten
  • un cycle de cuisson simple (bake)

J’ai eu en prime

  • un cycle de pâte simple que j’apprécie maintenant beaucoup
  • un large bac avec deux lames à malaxer qui semble très bien aussi

J’ai commencé par faire la recette de pain sans gluten recommandée dans le guide d’instructions. J’ai coupé la recette en deux car un pain de 3 livres me semble un peu gros. La B6000 est programmée pour des pains de 1,5, 2 et 3 livres. Ce fut un très bon pain, type levure.

J’ai par la suite fait ma recette de pain au levain en adaptant pour les nouveaux cycles: le mélange dans le bac je démarre le cycle « pâte ». Après un dizaine de minutes, il y a une longue pause, j’interromps le cycle. Je programme une cuisson simple (cycle cuisson seulement) pour obtenir le pain  dans 7 heures. Voici deux photos du résultat!
20120418-092448.jpg 20120418-092459.jpg

Continue reading »

Déc 122011
 

Voilà plusieurs mois que j’ajuste ma recette de pain sans gluten. Je crois avoir trouvé la meilleure recette. Celle qu’on adapte à ses besoins. Des farines différentes donnent un goût différent.

20111213-130136.jpgJ’ai pris aussi l’habitude de moudre moi même une partie de la farine de riz que j’utilise dans un pain. Ainsi j’incorpore généralement 1/2 tasse de riz brun bio moulu au moulin à café. Même chose pour le quinoa et le lin qui donne une belle couleur et une meilleure texture au pain.

Ainsi, mes deux tasses de farines sont un mélange de 1/2 tasse de farine de riz blanc, 1/2 tasse de farine de riz brun, 1/2 tasse de riz brun bio moulu et de 1/2 tasse de farine autre: quinoa, millet, arrowroot, sarrasin.

Je ne jure plus que par le levain. Il permet une levée plus lente et mieux contrôlée. On démarre le tout le soir avant de se coucher et le lendemain on cuit au lever!

Ingédients

  1. 2/3 tasse de levain *
  2. 1 tasse d’eau de source
  3. 2 cs d’huile d’olive
  4. 2 cs de miel
  5. 1 oeuf
  6. 2 tasses d’un mélange de farines sans gluten (principalement de riz , de quinoa, de tapioca, de pois chiche, de sarrasin, de teff, etc.)
  7. 2 ct de farine de guard
  8. 1/4 tasse de grains moulus (ex.: lin)
  9. 1 ou 2 cs d’eau de source
  10. 1 cs de graines de sésame (garniture)

Recette

  • Ajouter l’eau, un oeuf, l’huile, le sel et le miel dans le bol de la machine à pain (MAP).
  • Prélever 2/3 tasse de levain (on conserve le reste pour le nourrir) et l’ajouter au bol.
  • Ajo20111212-224309.jpguter les farines.
  • Démarrer le cycle « rapide » [ou « pâte » pour la B6000]  . Le cycle malaxera le mélange environ 15 minutes. Utiliser une spatule pour décoller les bords et permettre une mélange homogène. Ajuster la pâte avec  une ou deux cuillerées d’eau pour obtenir une pâte pas trop ferme, mais pas trop liquide.
  • Arrêter complètement le cycle.
  • Enlever la lame du MAP (pour éviter d’avoir l’empreinte de la lame dans la moitié du pain).
  • Reformer la pâte et ajouter les graines de sésame,
  • Laisser reposer la pâte entre cinq et sept heures à 26°C . Si c’est plus c’est frais, prévoir plus de temps. Vous pouvez laisser la pâte le temps qu’il faut,  si elle ne lève pas assez. Elle devrait doubler.
  • Démarre le cycle cuisson (bake) pour une heure. [Dans le cas de la machine Black anbd Decker B6000, on peut programmer tout de suite le cycle « cuisson seulement » pour que le pain cuise dans un certain temps. On programme donc sept heures.]


* Levain: J’ai utilisé la méthode du site Délices sans gluten & Co:

20111212-224323.jpg

Un tiers de tasse de farine de riz, le même poids (environ un quart de tasse) d’eau de source [ou mieux du jus d’ananas frais pour le premier jour (truc que j’ai trouvé ailleurs)] dans un récipient qui ne soit pas de métal, on mélange et on laisse reposer couvert un jour à la température de la pièce (20-25 C). On ajoute les mêmes ingrédients ( un tiers de tasse de farine de riz, le même poids (environ un quart de tasse) d’eau de source au jour deux, trois et quatre (ça s’appelle nourrir le levain) . On laisse bouillonner. On a ainsi du levain. On en prélèvera une partie pour faire notre pain et on nourrira le reste pour le lendemain.

Henri Granier a publié un excellent livre : « le pain au levain au naturel » et un petit livre en pdf  qu’il permet de distribuer librement. Le voici: Pain au levain-faq . Même s’il travaille surtout avec de la farine de blé, sa méthode conserve sa valeur avec les adaptations nécessaires.

 

 

 

Nouvelle recette de pain de riz… au levain!

 Commentaires fermés sur Nouvelle recette de pain de riz… au levain!
Oct 052011
 

Je tente de trouver « la » recette de pain de riz, de pain sans gluten, qui soit gouteux, stable. Ce pain dont la croute croque sous la dent, qui ait de belles alvéoles, qui fasse des rôties extras… Eh bien, je crois l’avoir trouvée!

C’est un pain au levain plutôt qu’à la levure. On connaît le pain sans levain de la Bible (les Juifs se sauvant n’avaient pas eu le temps de faire lever le levain), mais beaucoup moins le pain au levain. D’après ce que j’ai compris, les fameuses baguettes de pain « français » sont fabriquées au levain.

Le levain ce sont des bactéries naturelles qui fermentent la pâte. Le levain est naturel, il est présent dans la nature. On peut ainsi fabriquer son levain. Simple et terriblement efficace.

J’ai utilisé la méthode du site Délices sans gluten & Co, référez-vous-y.

Simple. Un tiers de tasse de farine de riz, le même poids (environ un quart de tasse) d’eau de source ou mieux du jus d’ananas frais (truc que j’ai trouvé ailleurs)  dans un récipient qui ne soit pas de métal, on mélange et on laisse reposer un jour à la température de la pièce (20-25 C). On ajoute les mêmes ingrédients (ça s’appelle nourrir le levain) au jour deux , trois et quatre (ça s’appelle nourrir le levain) . On laisse bouillonner. On a ainsi du levain. On en prélèvera une partie pour faire notre pain et on nourrira le reste pour le lendemain.

Recette de pain de riz au levain

  1. 1 tasse de levain
  2. 3/4 de tasse d’eau de source
  3. 2 cs d’huile d’olive
  4. 2 cs de miel
  5. 1 oeuf
  6. 1 ct de sel (je ne mets plus de sel. Le sel ralentit la l’action du levain ou de la levure normalement dans le pain de blé, avec la farine sans gluten, je n’en vois aucune utilité.
  7. 2 ct de farine de guard
  8. 1 3/4 tasse d’un mélange de farine de riz (principalement), de quinoa, de tapioca, de pois chiche, de sarrasin, de teff, etc.
  9. 1/4 tasse de grains moulus (ex.: lin), de flocons d’avoine et ou de quinoa.
  10. 1 cs de graines de sésame (garniture)

 

 

  • Prélever 1 tasse de levain (on conserve le reste pour le nourrir pour le lendemain), on ajoute l’eau, un oeuf, l’huile, le sel et le miel dans le bol de la machine à pain (MAP). On mélange.
  • Ajouter les farines.Et on mélange grossièrement.On ajuste de l’eau pour obtenir une pâte pas trop ferme, mais pas trop liquide.
  • Démarrer le cycle « pâte » (2 heures). Le cycle laissera le mélange se réchauffer, puis le malaxera pour le laisser lever. Vous pouvez laisser la pâte plus longtemps si elle ne lève pas assez. Elle devrait doubler.
  • La pâte levée  enlever la lame du MAP (pour éviter d’avoir l’empreinte de la lame dans la moitié du pain), ajouter les graines de sésame, on démarre le cycle cuisson (bake) pour une heure au plus chaud (410F).

Le pain obtenu est délicieux. Vraiment. Et sain. Il se conserve mieux que le pain à la levure et est moins friable. Je conserve mes restes au congélateur tranché pour en faire directement des rôties.

Contrairement à la levure, le levain ne coûte rien. Génial!

 

Chemins de travers

 Commentaires fermés sur Chemins de travers
Juin 232011
 

J’aime beaucoup cette émission de radio. Je viens de recevoir par courriel l’horaire de cet été:

Prenez les chemins de travers, les dimanches de 21 h 30 à minuit!

26 juin : Le respect et notre vivre-ensemble

 

Depuis que le monde est monde, le concept de respect suscite la réflexion :   respect d’autrui, de soi, respect des droits et de la dignité de chacun, respect de la différence, de la vérité, de la loi;  autant de champs qui interrogent la morale, le droit, la politique, le sentiment du sacré.  Serge Bouchard tente ici avec son invité, Georges Leroux, de poser un regard sur la nécessité existentielle du respect et sa fragilité, ce qui l’asservit et l’aliène, sur ce sentiment indispensable à notre vivre-ensemble, qui peut si aisément se dégrader en dépendance et en soumission.

Le 3 juillet :   Les parcs nationaux du Canada, cent ans d’un parcours sinueux

Parcs Canada fête ses 100 ans!  42 parcs et quatre aires marines de conservation;  ce sont des réservoirs protégés de flore, de faune et de sites préhistoriques qui ont parfois été arrachés aux propriétaires privés, aux Amérindiens et aux Blancs, pour le bien commun.  Que sont ces joyaux inscrits dans l’ADN des Canadiens?

Le 10 juillet :  La ville entre mythe et réalité

Au plus loin que l’on puisse reculer, la ville représente la quintessence de l’établissement humain. Mise en ordre du chaos des groupements spontanés, elle extrait l’homme de la caverne et, que ce soit en mettant en scène les personnes qui y évoluent, ou simplement en procurant un habitat moderne (beau, salubre ou sécuritaire, selon l’époque), elle tend à l’idéal.  Pas étonnant qu’on ait espéré la modeler pour y produire des sociétés meilleures.

Le 17 juillet :   Le thé :  des millénaires de cultures, de territoires et de savoir-faire

Pendant des millénaires, la médecine, l’art, la philosophie, la religion et la symbolique autour du thé évoluent dans de multiples directions.  Son commerce donnera lieu à des guerres, des alliances et des monopoles.  Le thé se conjugue selon les terroirs partout à travers le monde.  Le thé est aujourd’hui la plus importante boisson, après l’eau.

Le 24 juillet :  La toponymie française d’un continent

Depuis que l’Amérique a été découverte par les Européens,  on a donné des noms aux lieux.  Qui a nommé les lieux, comment s’y prenait-on, comment les explique-t-on et encore aujourd’hui, comment se créent les noms des lieux et leur impact sur les sociétés.  Curieux de découvrir ces noms de lieux français à travers toute l’Amérique du Nord?  Soyez au rendez-vous.

Le 31 juillet :   Les Indiens Cris :   qui sont-ils?

Première nation méconnue, les Cris sont originaires des plaines de l’Ouest canadien, où ils vivaient traditionnellement en petits groupes nomades, tirant leur subsistance de la chasse et de la pêche.  Au Québec, ils résidaient dans le secteur de la Baie James.  Entre la traite des fourrures au XVIIe siècle et la présence grandissante du gouvernement fédéral au XXe siècle, et jusqu’aux années 1970 où ils se sont dotés d’une organisation politique structurée, les Cris sont aujourd’hui une force tranquille dans le paysage canadien.

Le 7 août :   Résister

Maintenir intacte la flamme fragile, éphémère de l’existence, tenir, survivre.  Est-ce qu’on résisterait comme on respire : spontanément, par pur réflexe, et parce que la vie est l’ensemble des fonctions qui résistent à la mort?  Ensuite, la variété des manières de résister est telle qu’elle relève d’un libre choix.  Enfin et surtout, vient un moment où il ne s’agit plus seulement de défendre sa vie mais aussi les valeurs sans lesquelles celle-ci n’a plus de sens.

Le 14 août :  La Saskatchewan, berceau du socialisme

La Saskatchewan est une des provinces les plus touchées par la Grande Dépression des années 1930, d’autant plus que la région subit neuf années consécutives de sécheresse.  En juillet 1933, à Regina, naît la Co-operative Commonwealth Federation ou CCF.  Avec un programme manifestement à gauche, ce nouveau parti gagne en popularité et est mené au pouvoir en 1944.  Pendant ces années au pouvoir en Saskatchewan, la CCF fit adopter de nombreuses lois qui visaient à régler les problèmes sociaux et économiques; entre autres, un plan d’assurance-maladie précurseur de Medicare.

Le 21 août :  L’université,  permanence et mutations

À l’heure où une crise profonde secoue l’université, on peut s’interroger sur la nature de sa contribution à une société qui aspire à être démocratique : indépendance de l’institution, formation continue, inégalité ou interdisciplinarité… Doit-on réformer l’université? L’université doit-elle préserver une conception humaniste de l’éducation? Quelle est la fonction de l’université en temps de crise?

Oiseaux au Nord

 Commentaires fermés sur Oiseaux au Nord
Mar 232011
 

Des cygnes, des oies, des canards et des bernaches du Centre de la Nature à Laval ont retrouvé le grand air dès que le ruisseau fit dégelé.

20110323-110754.jpg

20110323-110819.jpg

20110323-110831.jpg
Et il y avait aussi cette statue des jeunes aux fesses à l’air. À l’air libre.

Visiter Montréal- l’île de la Visitation

 Commentaires fermés sur Visiter Montréal- l’île de la Visitation
Déc 282010
 

Lorsque je suis en vacances,  j’aime bien décrire ici mes visites.J’ai un peu de temps libres, ces temps-ci, retraite oblige. Je me propose de faire de même pour Montréal. Voici donc le premier texte d’une série sur les endroits à visiter à Montréal.

On est l’hiver. Un touriste doit absolument quitter le centre-ville pour prendre contact avec la nature québécoise. Le parc de l’île de la Visitation est un magnifique endroit pour le faire.

Le parc est situé sur l’île de Montréal. On y accède en voiture (près de l’intersection Papineau-Gouin) ou en métro (métro Henri-Bourassa, autobus 69  vers l’est, on descend coin Henri-Bourassa et Bruchésie.

Agrandir le plan

Sharing Buttons by Linksku