Sep 022022
 

Depuis plusieurs années je vous partage le fruit de mes recherches sur la téléphonie cellulaire aux USA. 

L’hiver 2022 sera sans doute très différent de celui de 2021. L’hiver dernier, il y a bien eu beaucoup plus de snowbirds se sont faufilés vers leur Floride,que l’année précédente et on peut penser que la reprise complète aura lieu cette année avec la suspension à peu près complète des mesures aux frontières.

LA FIN DU 3G

Message de Fizz

Message de Fizz

Le changement le plus importants que nous vivrons cette année en se rendant aux USA est la fin du 3G. En effet, le service en 3G n’est plus offert depuis cet été aux USA. Cela signifie que plusieurs appareils plus anciens ne fonctionneront plus pour téléphoner. Les appareils de base acquis avant la pandémie, par exemple ceux le type flip , qu’on utilisait pour téléphoner seulement ne fonctionnent plus. Votre appareil doit obligatoirement fonctionner en 4G LTE pour utiliser les données internet aux États-Unis.

Le VoLTE est la technologie qui utilise l’internet pour transmettre la voix. Il s’agit de ce qui est connu du VOIP (Voice over Internet Protocol). Les fournisseurs ont trouvé une désignation plus complexe avec le VoLTE (Voice over LTE) mais ça revient au même. 

Pour faire des appels téléphoniques avec votre cellulaire, vous devez pouvoir utiliser le VoLTE avec un appareil compatible et surtout carte SIM récente de type 5G+ 4G/LTE . Les fournisseurs américains ont procédé au remplacement des cartes SIM l’hiver dernier. Au Canada, cela ne fait que commencer.  Comme les fournisseur canadiens ne disposent pas d’antennes aux USA, ils ont des ententes avec les fournisseurs américains pour utiliser leurs ondes. On doit donc avoir des appareils compatibles aux systèmes fonctionnant aux USA.

Pour en savoir plus, lire cette page de Vidéotron ou celle d’un fournisseur américain.

Si vous avez un appareil moins récent qui fonctionne tout de même en 4G-LTE mais qui n’est pas compatible avec le VoLTE, vous ne pourrez faire d’appels même si l’internet fonctionnera. Vous pourrez tout de même faire  des appels en utilisant un application téléphonique tierce comme celle de Magic Jack. Ça fonctionne très bien et c’est très économique. 

 

VOUS AVEZ DÉJÀ UN PLAN CANADIEN: Lisez bien votre contrat et comptez vous jours

Vous voudrez peut-être utiliser votre cellulaire canadien aux USA. Il est en effet possible d’étendre le service que vous avez ( donc parler autant que vous le faites au pays) pour 7$ ou 8$ par jour avec un maximum de 10 ou 20 jours facturables par période de facturation. Faites attention, c’est bien par période de facturation, pas nécessairement un mois de calendrier. Ça peut être une option pour les voyageurs qui sont en visite aux États-Unis.

Vous pouvez aussi modifier votre abonnement. Des plans Canada-USA sont offerts par Vidéotron, Bell, Fizz, etc. Si vous avez un contrat à l’année vous avez peut-être intérêt à le demander. Par exemple Vidéotron fait la publicité d’un plan annoncés à partir de 65$ pour 20 Go , chez Fizz on parle d’une quarantaine de dollars par mois (59$ pour 20 Go) . Toujours en $ canadiens. Notez toutefois que vous paierez l’été pour les bienfaits de l’hiver à moins de mettre fin à votre abonnement si c’est possible (au risque de perdre l’avantage l’année suivante, ces plans sont pour une durée limitée). Vérifiez-bien si vous devez vous engager pour une longue période. Notez qu’il y a la plupart du temps une limite pour l’utilisation aux USA : utilisation maximale de 120 jours par année chez Fizz et Vidéotron alors que chez Bell on indique que la majorité de l’utilisation doit être faite au Canada. La moindre utilisation fait en sorte que la journée compte. Chose certaine, il faut vérifier auprès de son fournisseur et être en contrôle de l’utilisation de ses données.

Conserver son numéro de téléphone canadien comporte quelques avantages (simplicité, nos correspondants n’ont pas à être informé qu’on est à l’étranger) mais ça comporte aussi plusieurs inconvénients, les coûts peuvent être exponentiels, le service peut être interrompu après une certaine limite de temps et on ne dispose pas d’un numéro américain (ce qui peut être embêtant quand on fait affaires avec des marchants locaux aux USA), les données sont généralement limitées au contrat canadien ou encore coûtent très cher.

 

UN CELLULAIRE AMÉRICAIN:  Un plan américain à moins de 15$

Si vous avez adopté un service internet faible au Canada, par exemple avec des appels chargés à la minute ou  un nombre limités de minutes ou de données,  il sera préférable d’opter pour des fournisseurs américains. 

Les tarifs peuvent être très bas en comparaison avec ceux du Canada. On obtient un numéro de téléphone local, ce qui facilite les échanges avec les commerçants américains ou les services de guérite… On a habituellement droit d’appeler partout aux USA, au Canada et souvent au Mexique. 

De tous les fournisseurs américains, les plus économiques à ma connaissance sont Tello , Mint et H2Owireless mais c’est en $US et il faut acheter aux USA.  Pour entre 15$ et 30$US vous obtenez appels illimités aux USA et dans plusieurs pays dont le Canada et plusieurs Gb de données. On s’abonne par Internet et on reçoit la carte SIM par la poste (si vous avez un transfert de courrier, vous le recevrez au Canada sans frais!) , on peut acheter une carte SIM dans les BestBuy américains (Pour Tello demandez à un vendeur, c’est derrière le comptoir) ou encore en vous rendant dans une boutique cellulaire généraliste (ex.: The Mobile Hub). Vous devez prenez un abonnement mensuel auquel vous devrez mettre fin dans un certain délai, les frais seront portés à votre carte de crédit et vous devrez fournir une adresse américaine.

Le forfait de Tello m’apparaît comme étant vraiment intéressant et de conserver son service actif est plus facile. Si vous vous abonnez à Tello en utilisant la référence P3K1FGD7, vous obtiendrez un crédit de 10$ et moi aussi. Un plan illimité avec 1Go de données est à 10$ par mois alors que pour l’équivalent des plans canadiens utilisés précédemment (le illimité /25 Go) on parle de 29$. Comme vous voyez c’est très économique et flexible car on gère notre compte par internet comme pour Fizz et qu’on peut changer son plan à tous les mois. Si on veut conserver année après années son numéro de téléphone américain, l’été on peut tout simplement prendre le minimum à 5$ par mois ou encore, basculer au tarif par minutes. Il est en effet possible avec ces compagnies de payer à l’usage comme le fait Tracfone, mais à bien meilleur coût. En passant, on peut utiliser son téléphone américain au Canada en activant la fonction appels en wifi. On utilise alors ses minutes et textos. C’est très utile pour garder le contact avec nos amis américains ou lors d’une panne généralisée de réseau cellulaire, comme celle de l’été dernier.

 

Ces forfaits sont nettement meilleurs que ceux de ATT, TMobile et de MetroPCS. C’est une option qui peut être très intéressante.

IL Y A AUSSI FONUS…

Il y a aussi Fonus qui est dans une classe à part. Pour 30$ US vous obtenez un service illimité aux USA, au Mexique et au Canada. Illimité pour les appels et les textos et pour les données (baisse radicale de performance après 20Gb). Solution très intéressante. Le point fort est que le service est offert pour toute l’Amérique du Nord. Donc vous l’utilisez toute l’année. À 30$ c’est pas mal moins cher que Fizz pour un service équivalent. Mais c’est plus cher que chez Tello et les autres pour six mois. Fonus utilise sa propre application voip  pour la téléphonie et les textos. Celà peut être irritant pour certains. Je n’ai pas utilisé Fonus jusqu’à maintenant mais plusieurs amis me le recommandent.

 

En conclusion, si vous êtes abonnés à l’année au Canada avec un forfait illimité, regardez combien de plus vous couterait étendre le service aux USA. Faites attention au limites de temps à l’extérieur du pays. Obtenez une carte SIM récente avant de partir est obligatoire.

Si vous voulez vous abonner spécifiquement pour un service aux USA, un fournisseur comme Tello est vraiment économique et convient très bien au « snowbird » qui dispose d’un plan limité pour sa période canadienne.

Quelle que soit votre situation, que vous prolongiez votre forfait canadien aux États-Unis ou que vous optiez pour un forfait américain, il vous faudra cette année vous assurer d’avoir une quincaillerie qui est à la hauteur.  


Réponse à certaines questions:

Comment obtenir une carte SIM de Tello au Canada et l’activer?

Je ne suis pas certain que Tello accepte de livrer au Canada ses cartes SIM. Je sais toutefois qu’on peut acheter une carte SIM sur le site américain d’Amazon et la faire livrer au Canada. Tello peut vous la livrer si vous faites réacheminer votre courrier de votre adresse américaine vers votre domicile au Canada.

Il faut pouvoir capter les ondes d’une antenne cellulaire américaine pour activer la carte sim. Le mieux c’est d’ouvrir son compte, de choisir son forfait et d’attendre près de la frontière pour activer au moment de la première connexion. J’ai fait cela l’an dernier avec une nouvelle carte sim sans entrer aux USA lorsque j’étais aux Mille-Iles tout près de la frontière.

Sharing Buttons by Linksku