Nov 092014
 

Il y a quelque chose d’injuste dans cette façon de faire du Gouvernement libéral de M. Couillard.

Injuste de changer les règles en cours de route, quand la partie est en cours.

Qu’on ajuste, qu’on peaufine, qu’on corrige, c’est normal, mais qu’on modifie ou qu’on enlève des pans complets de politiques, c’est inique,

Deux exemples.

Le fractionnement des revenus de retraite pour les retraités de moins de 65 ans est supprimé à compter de 2014 aux fins de l’impôt québécois.

Ça a l’air de rien, mais ça touche d’une manière importante des couples dont l’un des deux membres touche une retraite plus élevée que l’autre. On se trouve à additionner les deux revenus et à les fractionner. Par cette mesure, l’état reconnait surtout  l’effort que beaucoup de famille ont fait pour avoir et élever des enfants avec souvent un salaire unique. C’était dans une société anté-CPE. Une décision familiale. Avec ses plus et ses moins. Avant de prendre ma retraite, j’ai fait des calculs, j’ai fait faire des calculs, mon employeur m’a présenté des chiffres. On se fie à un certain revenu, mais c’est sans compter le budget du ministre Carlos J. Leitão d’avril dernier à l’occasion duquel il a annoncé que cette mesure est supprimée et à rebours en plus. On pourrait peut-être changer les choses pour les futurs retraités, mais pas pour ceux qui y sont déjà…

Deuxième exemple, la hausse des frais des services de garde en fonction des revenus familiaux. Tu viens d’avoir un, deux ou trois enfants. Ils sont en garderie ou le seront bientôt et le ministre t’annonce que parce que tu gagnes comme famille mettons deux fois 40000$ on va te charger 1000$ de plus par enfants par année. On ne fait pas d’enfants pour des économies d’impôts, mais les politique familiales facilitent, favorisent les naissances. Changer les règles d’une manière subite et surtout non annoncée, c’est pas correct. Si on annonce que à compter de l’année prochaine les futurs bébés ne pourront bénéficier des « anciens » prix, les parents pourront planifier… Mais maintenant, c’est inique…

Un tel Gouvernement est décevant.

Désolé, les commentaire sont fermés pour l'instant.

Sharing Buttons by Linksku